Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?

Publié le par Regali

Tout d’abord, il faut tenter de préciser le terme « palestinien ». A l’origine donné par les Britanniques aux juifs de la région prise à l’Egypte, la Syrie et autres pays dans lesquels se répartissait l’ancienne colonie romaine, juive mais appelée «Palestine » par les Romains, ce terme aujourd’hui est utilisé par :

- les Israéliens arabes

- les habitants des territoires résiduels (Palestine britannique moins Israël), soit anciens résidents soit immigrés depuis 1947, principalement semble-t-il depuis l’Afrique du Nord.

- les habitants des camps de réfugiés au Liban, en Syrie, Irak etc. , pour la plupart expulsés lors de la création d’Israël pour laisser place aux juifs chassés des mêmes pays, et qui ne reçoivent pas le moindre sou des milliards d’aide « humanitaire » versés par l’Occident aux dirigeants « palestiniens ».

La « cause palestinienne »

Pour les pro-palestiniens occidentaux, ce terme se rapporte seulement à la deuxième catégorie.

Et il faut savoir que cette cause ne trouve guère de défenseurs chez les dirigeants ees pays arabes qui entourent Israël, c’est avant tout une cause occidentale, apportée en France par des Algériens avec l’aide des trotskystes, dans d’autres pays par des Turcs ou des Pakistanais... et qui n’a d’autre raison d’être que de justifier le terrorisme anti-juif, à la fois en Israël et en Europe.

C’est un tour d’illusionnisme, qui consiste à donner une substance au fantasme d’une Palestine arabe et musulmane de toute éternité, dont Jérusalem serait la capitale à la fois politique et religieuse, et aujourd’hui la proie d’envahisseurs juifs.

Les créateurs de cette illusion, ce sont essentiellement l’OLP, le FPLP, le Hamas, le Fatah, le Hezbollah... successeurs du grand mufti de Jérusalem l’allié d’Hitler. Et aussi les fanatiques de la Charia, Frères Musulmans et autres. Peut-être auraient-ils disparu depuis longtemps si l’Occident « démocratique » ne les relayait complaisamment , ne les encourageait, ne les finançait - à quelles fins inavouables ? et si l’ONU n’était pas devenue le meilleur soutien du terrorisme.

L’Algérien Aldo Sterone montre parfaitement dans ses remarquables vidéos que les tenants de la cause palestinienne se fichent éperdûment du sort des palestiniens et ne sont animés que par la haine anti-juive.

Mais qu’en pensent les « Palestiniens » eux-mêmes ?

Il y a bien sûr les terroristes – et parmi eux des enfants, éduqués dans la haine et dans l’exaltation du « martyre », et dont la famille reçoit un salaire. Oui les terroristes sont des tueurs à gages. Payés avec l’argent de « l’aide humanitaire...

Il y a ceux qui approuvent, mais n’agissent pas.

Il y a ceux qui souffrent, mais n’osent s’exprimer qu’anonymement, furtivement, de peur des terribles représailles.

Et il y a ceux qui expriment publiquement leur opposition ou leur soutien à Israël.

Voici quelques copiés-collés et captures d’écran qui montrent que les "palestiniens" ne soutiennent pas tous le terrorisme. On pourra facilement retrouver les articles en tapant les mots-clefs sur le moteur de recherche.

On y verra aussi les effets pervers du boycott, dont BDS se soucie comme d'une guigne, mais qui commencent à révolter les palestiniens.

Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?
Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?
Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?
Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?
Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?
Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?
. Bassem Eid, le véritable défenseur des droits des palestiniens

Basseim Eid contre BDS Opinions 30 October 2015 Hanna Bokobza

Bassem Eid né à Jérusalem Est en Israël. Dans un de ses rapports en 1995 pour le Service Palestinien de Sécurité Préventive, il dévoile les violations des droits de l’homme par l’Autorité Palestinienne suite à quoi il reçoit de vives attaques par des dirigeants palestiniens. En 1996 il fonde un Groupe de Surveillance pour les Droits de l’homme des Palestiniens face aux détériorations des droits de l’homme sous le contrôle de l’autorité palestinienne. C’est une organisation des droits de l’homme « affiliée à aucune organisation politique palestinienne » dans le but de soutenir une Palestine démocratique et pluraliste. Bassem Eid est vivement engagé contre les projets de boycott de l’Etat d’Israël.

coolisrael.fr

Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?
Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?
Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?
Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?
Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?
Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?
Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?
Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?
Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?
Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?
Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?
Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?
Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?
Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?
Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?
Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?
Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?
Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?
Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?
Les pro-palestiniens défendent-ils vraiment les palestiniens ?

Publié dans Israël

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article